Ateliers Mandala de l’être

Comment mes histoires créent ma réalité psycho corporelle et m’éloignent du centre

Trouver le centre du corps, s’y maintenir tout en agissant, est une des recherches centrales du Tai Chi.
Le mental agité (le « singe fou » comme disent les Chinois) est un obstacle important au centrage. Ces histoires que nous nous racontons en permanence dans notre tête nous mènent vers des états intérieurs décentrés, souffrants, contractés.

Le Mandala de l’Être est un outil qui permet de développer la capacité à devenir conscient du moment exact où je me décentre, et de ce qui se passe dans le corps et le mental à ce moment là (sensations, émotions et pensées). Quels signes corporels me montrent que je suis proche du centre ou, au contraire, éloigné? Il permet ensuite de travailler avec le corps pour se dégager de l’emprise de ce qui se raconte dans ma tête.  
Il s’agit de découvrir les ornières qu’emprunte le mental sans que nous en soyons conscients, nous maintenant ainsi en son pouvoir. Pouvoir parfois dévastateur ! Ces ornières nous font penser et réagir toujours de la même façon au sujet des mêmes choses et le temps passé dans cette réalité psycho-corporelle et -émotionnelle nous épuise.

Cet outil puissant et subtil permet de défaire la confusion entre la conscience et le mental, entre le moi profond et les pensées, en travaillant corporellement leurs relations. Il permet de mieux se connecter à cette source qui veut l’harmonie des contraires, qui veut l’équilibre, qui veut la relation et la vie.
La pratique du Mandala de l’être engage tous les aspects de l’être et est une grande aide pour aller vers l’état centré dans l’instant présent qui est l’état recherché  dans nos pratiques corporelles. C’est pourquoi je l’enseigne.

Nicole Bernard

A lire : Plénitude, empathie et résilience – Richard Moss – Ed Souffle d’or

Calendrier

50
19 Oct

Mandala de l’être

Mandala de l’être Samedi 19 oct 15h à 18h Avec Nicole Bernard Pour tous Pratique en petit groupe...